JACQUES-BERNARD MAGNER

PortraitJBMUne campagne électorale sénatoriale, c’est l’occasion de rencontrer les élus locaux et, en particulier, les maires et les élus municipaux. Au cours des 39 réunions que j’ai organisées avec mes colistiers d’Ensemble pour le Puy de Dôme, j’ai rencontré 300 élus parmi lesquels plus de 250 élus ruraux.

Ce qui m’a frappé, en comparaison de la campagne que j’avais menée en 2011, c’est la grande préoccupation des élus ruraux concernant l’avenir de la commune. Face aux baisses subies et annoncées des moyens de fonctionnement, on constate une perte de motivation des équipes municipales pour la prochaine échéance électorale locale.

Seconde préoccupation, la mise en place des nouvelles communautés de communes avec le transfert de compétence concernant l’eau et l’assainissement notamment. Il est évident que face à la diversité des situations des réseaux – régie, concession, affermage… - l’harmonisation communautaire sera difficile compte tenu des différences de régimes et de tarifs. Dans un tel contexte, la mise en œuvre d’une compétence unique demande du temps. La proposition de loi adoptée au Sénat qui propose que cette compétence reste optionnelle paraît sage et protectrice.

Autre préoccupation majeure de cette rentrée, les emplois aidés. La suppression brutale et sans préavis de nombreux emplois en CUI-CAE a causé de réelles difficultés aux communes qui employaient des personnes dans des situations de fragilité sociale. 

Au-delà des services rendus aux collectivités par ces emplois, des femmes et des hommes qui assuraient une mission dans les services communaux que ce soit à l’école, à la mairie ou dans les services techniques, ont soudain été informés de la cessation de leur activité et invités à rejoindre Pôle Emploi ! Certes, des corrections ont été apportées mais il serait judicieux, à l’avenir, de prendre en compte les situations des personnes concernées et des communes qui les recrutent et les réinsèrent en les formant.

Pour toutes ces questions qui constituent de réelles préoccupations des maires, il faut un véritable dialogue entre l’Etat et les représentants des collectivités locales.

En conclusion, il faut écouter les élus locaux !  

 

Jacques-Bernard Magner 

Sénateur du Puy-de-Dôme

Conseiller municipal de Charbonnières-les-Vieilles

 

Inscription lettre d'information

Jeudi - Sem. 50 1 4 Déc. Odile XDernier croissant

Agenda

loader

Videos

DMC Firewall is a Joomla Security extension!